Wonder-externe

La rentrée en D3 (la 5e année), je ne l’avais pas imaginée comme ça.
C’est drôle des fois, on s’invente de jolis scénarios dans sa tête qui finissent immanquablement par se révéler faux.
Comme cette vielle dame de 76 ans ce matin qui me dit doucement : « Vous savez, je n’ai jamais été malade, alors je pensais bêtement que ça continuerait comme ça toujours… »
Et bien mes boucles blondinettes et moi-même, on avait attaqué la rentrée avec une bonne humeur naïve et une énergie à faire pâlir d’envie le plus chevronné des externes. On s’était lancé avec entrain dans la mêlée, enfilant successivement sans sourciller la blouse blanche du matin, le sac-à-dos indémodable d’écolière l’après-midi, celui qui tombe sur les fesses comme quand on avait douze ans et demi et pas envie que les garçons regardent, et les lunettes de la very studieuse candidate à son concours le soir.
La journée d’une externe en 5e année avec des bouclettes, elle commence forcément en retard, vu le temps passé devant le miroir embué de la salle de bain à essayer de discipliner ses cheveux. Elle est cruche, ça finit systématiquement attaché pour que ça lui tombe pas dans les yeux au premier examen d’un patient…
Bon, vient ensuite la musique hurlant dans sa voiture, qui fait peur aux tits n’enfants sur le chemin de l’école, mais avant d’être tout à fait réveillée, faudrait pas lui demander d’être sociable non plus.
Et puis le service et SES patients. Les siens à elle qu’elle est trop fière de s’en occuper, de les présenter en bredouillant au chef parce qu’elle sait pas quoi dire en premier. Ni en deuxième ni après, d’ailleurs, tout à l’heure c’était bien clair dans sa tête et sur son papier mais là bizarrement, c’est tout encafouillé, comme dirait l’autre.
Quand elle s’en est finalement sortite, elle se dirige péniblement vers sa voiture direction le resto U.
En effrayant au passage un petit n’enfant ou deux qui retourne à l’école, faudrait pas lui demander d’être aimable quand elle a faim non plus…
Et devant son plateau repas transformé pour l’occasion en 8e merveille du monde, même si l’on frise la catastrophe sanitaire à tout instant, le temps accordé – 10 longues minutes – se mue en une éternité de béatitude…
En retard pour son cours/contrôle continu/enseignement dirigé, rayez la mention inutile je vous prie, elle se brûle avec son café et/ou s’en renverse dessus, au choix selon l’humeur, la lune et le sens du vent.
Si elle a la chance d’aller à la BU, et d’y trouver une place, elle finira par piquer du nez sur ses fiches barbouillées de blanco. Le jour où elle sortira avec le nez peint en blanc, on va bien rigoler…
Viennent enfin les conférences d’internat, chouette soirée que voilà, quatre heures d’amusement en perspective à mesurer l’ampleur de tout ce que l’on oublie, parce que les petites cases du cerveau rechignent à s’organiser dans l’esprit d’un concours bête et méchant. Celui qui nous fait perdre des points si on connait pas la teneur en calcium du petit Yoplait à la fraise (sisisi je vous promets), ou la formule qui permet d’obtenir le taux de mauvais cholestérol dans le sang, alors que tous les labos du monde et même de l’hôpital font le calcul pour le médecin. On n’a jamais vu un docteur dire à son patient « Ah je ne vais pas pouvoir vous soigner correctement monsieur, je ne me rappelle plus de ma formule de Friedewald… »
Bref, les bouclettes rentrent raplapla et l’externe aussi… il parait que certains réussissent à avoir une vie, avec ça, à lire des livres, à voir des amis, à faire du sport…
Et puis y’en a d’autres qui arrivent à travailler, à faire des fiches, à ingurgiter des noms propres tels Paget-von-Schrotter ou Fiessinger-Leroy-Reiter, et même à savoir à quoi ça correspond !
Les externes sans bouclettes, ça doit vraiment être des surhommes quand même…
Publicités

A propos openblueeyes

Apprentie docteur en pédiatrie.
Cet article, publié dans Fac', est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Wonder-externe

  1. openblueeyes dit :

    Les commentaires laissés sur canalblog avant le déménagement :

    1. T’inquiète, Ma’ie !
    Les externes avec bouclettes et sans voiture de 6ème année, c’est tout pareil… sauf qu’en plus, là, tu culpabiliseras de ne pas savoir ce que veulent dire Jefferson, Pierre-Marie, Pancoast-Tobias…
    Mais au final, l’an prochain, tu n’auras plus qu’une conf par semaine, plus de gardes (enfin, chez nous, c’est comme ça), et tu pourras (presque !) te dire que finalement, la D4, c’est c(h)ouette !
    Bises, Armelle.
    – Posté par armellegc, 09 octobre 2008 à 12:01

    2. Coucou mon bébé-toubib préféré.
    Voilà je crois que je viens de trouver mon auteur préféré de l’année, c’est toua, madame bouclette!
    J’attends désormais impatiemment et le nouveau post, et les prochains, et un livre (non mais)! Puis jviendrai aussi me faire soigner chez toi (même si tu fais un truc qui a rien à voir pour moi).
    Zou, rat-de-bibiyothèque(un peu d’opéra)-hypocondriaque :P
    – Posté par Zou, 09 octobre 2008 à 17:40

    3. …et y’en a qui trouvent quand même le temps d’écrire sur leur blog des textes aux p’tits oignons… et c’est taaaannnnnt mieux !
    – Posté par mistinguette, 09 octobre 2008 à 19:40

    4. Hello jeune padawan talentueuse,
    Juste une question bête : les conf’ ça apporte vraiment qqchose ou c’est un peu le passage obligé ? Parce que moi, j’ai trouvé que pendant mes études il y avait beaucoup de bluff des petits camarades pour déprimer les autres ( « hier, j’ai bossé jusqu’à 3 h du mat !!! et je connais tout le vidal par coeur !!! »).
    Bon courage
    – Posté par doclili, 10 octobre 2008 à 09:33

    5. Merci pour vos petits mots, ça fait très plaisir,
    @Armelle : j’ai même presque hâte d’être en D4… un jour il faudra que j’écrive sur l’Aura qu’ont les D4 à nos yeux. Tu sais, cette espèce de halo d’ « intouchabilité » qu’ils ont avec toute notre admiration dedans : « ouaaah, ceux-là, ils passent l’Internat », avec majuscule siouplait. Un peu comme les terminales et leur BAC quand on était jeunes… enfin… peut-être qu’il n’y a que moi qui la voit, cette aura ?
    @Zou : merci merci, c’est trop gentil. Mais regarde chez jaddo, là il y a matière à faire un bouquin passionnant !
    @Mistinguette : j’arrive même à suivre quelques blogs de temps en temps, mais chuut, faut pas le dire, je devrais être en train de travailler !
    @Doclili : Comme pour beaucoup de sujets en médecine, je répondrais « ça dépend »… Ca dépend de l’interne qui fait la conférence, ça dépend de ta motivation personnelle, de l’avancée de tes connaissances par rapport au sujet abordé, de tes voisins en conf (le sh#c!mùf# qui était derrière moi l’autre jour n’a pas arrêté de parlé et de critiquer mes Magnifiques fiches faites avec amour en disant que ça ne servait à rien. Et s’il y a des choses que l’on ne doit JAMAIS critiquer ce sont bien mes Magnifiques fiches faites avec amour !)
    Mais sinon, le bluff, depuis que je l’ai démasqué en P1, j’ai même pas peur ;-)
    – Posté par OBE, 16 octobre 2008 à 13:51

    6. Salut
    Même avec des lunettes et pas de bouclettes, c’est crevant cte 5eme année. Je vendrais bien mes ptites fiches -faites avec tant d’amour- contre quelques jours de répit.
    Bon courage à toi.
    – Posté par sylvain, 21 octobre 2008 à 18:35

    7. Y en a qui sont courageuses quand même…pendant que moi je glande à la fac! ;-)
    – Posté par Lanterne Bleue, 23 octobre 2008 à 17:00

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s